Glossaire

ALPHA

Mesure permettant de calculer la surperformance d’un portefeuille d’investissement par rapport à une valeur de référence, habituellement un indice boursier. En d’autres termes, c’est le degré avec lequel un investisseur a réussi à « devancer » le marché sur une période de temps. L’alpha peut être positif ou négatif, en fonction de sa proximité vis-à-vis du marché. L’alpha évalue donc la capacité d’un gestionnaire à apporter de la valeur. Plus l’alpha est important, meilleure est la gestion.

 

BETA 

Il s’agit d’une mesure de la volatilité. Cela décrit la sensibilité d’un portefeuille ou titre à une variation du marché. Un beta supérieur à 1 signifie que l’actif est plus volatile, que les variations sont amplifiées par rapport aux mouvements de marché.

 

BUY & HOLD

Stratégie d’investissement qui consiste à conserver ses placements sur le long terme pour optimiser la création de valeur et prêter peu d’attention aux variations de court terme du marché.

 

CAPEX

Les dépenses d’investissement liées aux immobilisations aussi bien corporelles qu’incorporelles permettant à la société de maintenir ou d’étendre ses capacités de production ou prestations.

 

CASH BURN

L’érosion des capitaux correspond aux liquidités dépensées par une entreprise pour couvrir ses frais généraux.

 

CASH EQUITY

Désigne la portion liquide d’un investissement pouvant être rapidement converti en trésorerie.

 

CLEARING 

Le clearing (compensation en français) désigne la procédure de compensation par laquelle les transactions financières sont réglées, c’est-à-dire le transfert des fonds au vendeur et des titres à l’acheteur. Un organisme appelé chambre de compensation (clearing house en anglais) tiers spécialisé agit souvent comme intermédiaires de la transaction.

 

DEPOSITAIRE

Etablissement financier ayant le statut de banque ou des porteurs de valeurs mobilières déposent leurs titres. Les missions du dépositaire sont : la gestion des comptes-titres, le traitement administratif des flux de règlement / livraison, la conservation des actifs, la gestion des opérations sur titres et enfin la fourniture d’informations aux clients.

 

EBITDA (Earnings Before Interest Taxes, Depreciation and Amortization)

Sigle anglais pour Earnings Before Interest Taxes, Depreciation and Amortization soit le bénéfice opérationnel d’une société avant de soustraire les intérêts, les impôts, les dépréciations et amortissements.

 

EPARGNE SALARIALE 

Permet aux professionnels, artisans, commerçants, professions libérales, agriculteurs, dirigeant d’entreprises- employant au moins un salarié d’augmenter leurs revenus tout en allégeant leurs charges et impôts. Leurs salariés auront la possibilité de bénéficier de ces mêmes plans d’épargne salariale et des mêmes avantages fiscaux.

 

EPS (Earnings Per Share)

Le Bénéfice Par Action en français est calculé en divisant le bénéfice réalisé par une entreprise sur une période, par les actions ordinaires en circulations à date de fin de la période.

 

FIXED INCOME

Titres de placements versant aux investisseurs des intérêts ou dividendes fixes réguliers jusqu’à échéance. A l’échéance, les investisseurs sont remboursés du capital investi. Les produits « fixed income » peuvent être assimilés à des produits obligataires ou des produits dérivés pouvant être émis par des sociétés comme par des entités gouvernementales.

 

FREE-CASH-FLOW

La trésorerie générée par l’activité d’exploitation après que les investissements nécessaires pour que l’entreprise maintienne ou développe ses capacités aient été payés.

 

FUTURES

Contrat à terme par lequel deux parties s’engagent à acheter ou vendre une quantité déterminée d’un actif sous-jacent (une action ou un indice boursier par exemple), à une date d’échéance et à un prix convenus à l’avance. Il permet d’anticiper les variations futures d’un actif sous-jacent et peut donc servir à couvrir un portefeuille contre les fluctuations à venir du marché.

 

HIGH WATER MARK

Il s’agit du point le plus haut qu’un fond ou un compte ait atteint. Ce terme est souvent utilisé dans le contexte de la rémunération des gestionnaires de fonds, qui est basée sur la performance. Le principe du High water Mark est qu’il oblige le gérant à battre la plus haute valeur liquidative avant de pouvoir prélever des commissions de surperformance.

 

LONG-SHORT 

Stratégie de gestion de fonds alternatifs qui consiste à exploiter les tendances générales de marchés des actions par des achats ou ventes à découvert d’actions.

 

M&A (Mergers & Acquisitions)

Fusions & Acquisitions en français, cela désigne les regroupements d’entreprises ou les situations de rachat d’une société par une autre.

 

MAX DRAWDOWN

La perte maximum qu’il est possible d’observer entre un point haut et un point bas. Le max drawdown est une grandeur simple à calculer et à appréhender : il mesure la pire perte possible à l’intérieur d’un intervalle donné.

 

MILESTONE PAYMENTS

Paiements reçus lors d’une pré approbation d’un traitement par un organisme réglementaire, c’est une étape qui arrive avant l’autorisation pour commercialisation.

 

MISPRICING

Une divergence entre le prix donné par le marché sur un titre et la valeur fondamentale réelle estimée de cette société par nos analyses. Ce qui signifie donc un prix en bourse inapproprié à un instant T en comparaison de la valeur intrinsèque de cet actif.

 

MOMENTUM

Vélocité de la tendance d’un titre, tant à la hausse qu’à la baisse, sur une période de temps donné.

 

PEA (Plan d’Epargne en Actions)

Le Plan d’Epargne en Actions est un produit d’épargne réglementé. Il permet d’acquérir et de gérer un portefeuille d’actions d’entreprises européennes, tout en bénéficiant, sous conditions, d’une exonération d’impôt. Il y a 2 types de PEA : le PEA classique (bancaire ou assurance) et le PEA-PME, qui est dédié aux titres des PME et des ETI. Les conditions d’ouverture du plan, les titres qu’il peut abriter, les conditions de versement, retrait et de bénéfice de l’avantage fiscal sont réglementés.

 

PER MEDIAN

Ratio de valorisation d’une entreprise. C’est le rapport entre le cours de Bourse et le bénéfice net par action. Il exprime le nombre d’années de bénéfices que l’investisseur est prêt à payer lorsqu’il achète une action.

 

POST-TRADE

Implique l’appariement des ordres, la conversion des ordres en négociation et l’activité de compensation et de règlement.

 

PRÉ-TRADE

Désigne les étapes ayant lieu avant l’exécution d’un ordre. Il comprend l’envoi de l’ordre, la gestion du risque et l’acheminement de la commande vers l’échange.

 

PRICING POWER 

Le Pricing Power ou Pouvoir de fixation des prix en français, est la capacité d’une entreprise à augmenter progressivement année après année le prix de ses produits ou prestations et donc améliorer mécaniquement les marges sans prendre le risque de voir une érosion des parts de marché ou un mécontentement de la clientèle. Il est généralement possible quand la société dispose d’avantages compétitifs notables et d’importantes barrières à l’entrée.

 

RATIO DE SHARPE

Permet de mesurer le surplus de rendement sur un placement sans risque pour 1% de risque pris ; le risque étant représenté par la volatilité. Si le ratio de Sharpe d’un fonds est de 2, cela signifie que 1% de volatilité consentie a permis de générer 2% de surplus de performance par rapport à un placement sans risque. Plus ce ratio est élevé, plus le couple rendement/risque a été bon.

 

SHORTER 

Action de vendre à découvert un titre.

 

STOCK PICKING

Approche d’investissement qui repose sur la sélection des titres à contrario d’une allocation sur des secteurs ou géographies. Le stock picking repose sur la conviction que le choix des titres contribue davantage que l’allocation d’actifs à la performance d’un portefeuille. La gestion se focalise donc sur les qualités propres d’une entreprise plutôt que l’attrait d’un secteur ou d’une zone géographique.

 

TAPERING

Réduction progressive de la politique monétaire accommodante menée par la Banque Centrale Américaine.

 

TRACKING ERROR

Le Tracking Error représente la volatilité de la performance relative d’un véhicule d’investissement en comparaison à son indice de référence. Concrètement, le tracking error représente l’écart des performances relatives à leur moyenne et permet, de facto, d’apprécier la régularité des performances relatives à leur indice. Un tracking error faible signifie que les performances et la prise de risque sont proches de celles de l’indicateur de référence et inversement.

 

UPSIDE

Terme employé pour définir le potentiel d’appréciation à la hausse d’une valeur après notre travail d’analyse et de valorisation.

 

VALORISATION

Evaluation des actifs d’un fonds à un instant T. La valorisation de nos fonds se fait quotidiennement.

 

VE/CA MEDIAN

Valeur d’entreprise divisé par le chiffre d’affaires. C’est un ratio financier qui compare la valeur totale de l’entreprise à ses ventes et qui mesure combien il en coûterait pour acheter la valeur d’une entreprise en fonction de ses ventes.

 

VE/EBIT MEDIAN

Valeur d’entreprise divisé par le résultat opérationnel. C’est un ratio financier qui compare la valeur totale de l’entreprise à son résultat d’exploitation et qui mesure combien il en coûterait pour acheter la valeur d’une entreprise en fonction de ce résultat opérationnel.

 

VOLATILITE

La volatilité d’un titre consiste à évaluer l’écart de ses performances à leur moyenne. Le but est de mesurer la régularité avec lesquelles ces performances ont été obtenues. La volatilité est une mesure du risque : plus le fonds est volatil, plus grande est la fourchette des performances possibles, qu’elles soient positives ou négatives.